© SIF

DES FEMMES ISOLÉES HÉBERGÉES À LIVRY-GARGAN

En février, le SIF est intervenu à Livry-Gargan (93) en permettant à dix femmes vulnérables et isolées d’être hébergées, chaque nuit de 18h00 à 9h00 le lendemain, dans un gymnase aménagé. Supervisée par un travailleur social du SIF, cette opération a aussi permis de distribuer aux bénéficiaires des repas chauds quotidiens et des kits d’hygiène. Ces femmes ont, de plus, bénéficié d’aide et d’accompagnement du SIF pour effectuer leurs démarches administratives, telles que l’ouverture de leurs droits à la CMU, condition sine qua non pour accéder à des soins médicaux. En outre, nos équipes ont tout mis en œuvre pour leur trouver des solutions d’hébergement pérennes. Si le SIF a tenu à maintenir ce dispositif malgré la crise sanitaire, il a dû l’adapter. L’an dernier, vingt femmes avaient pu être accueillies. Malheureusement, en 2021, cette capacité a été revue à la baisse du fait de l’indispensable respect des règles de distanciation sociale et d’hygiène liées au coronavirus.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
À ne pas manquer

Articles sur la même thématique