FAQ

Lorsque vous disposez d’un compte à la banque vous ayant permis un placement d’argent, tel qu’un livret A ou un compte épargne, l’établissement bancaire vous verse chaque début d’année des intérêts financiers en contrepartie de votre placement.

Conformément à la tradition musulmane, certaines personnes n’utilisent pas cet argent à une fin personnelle. Or, ces fonds peuvent avoir une utilité s’ils sont reversés afin d’aider les plus nécessiteux.

La Zakât al Maal est l’aumône obligatoire versée annuellement en vertu des règles de solidarité de l’Islam. Tous les ans, tout musulman dont la richesse dépasse le Nissâb, doit s’acquitter de 2,5% du montant total de ses avoirs (ou bien 2,579%, si l’on se base sur l’année solaire).

Qu’est ce que le Nissâb?

Le Nissâb est le seuil minimum de richesse à partir duquel la Zakât al Maal est obligatoire. Si la valeur des biens en votre possession depuis 1 an excède le Nissâb, vous devez alors vous acquitter de 2,5% de ce montant.

Quand payer la Zakât al Maal ? 

Dès que votre richesse dépasse le Nissâb. Vous pouvez ensuite choisir la date de versement de votre Zakât al Maal. Certains choisissent le début de l’année hégirienne, d’autres la fin du Ramadan ou encore l’Aïd al Adha. Il est vivement conseillé de tenir une liste des montants versés en cours d’année.

Comment calculer la Zakât al Maal ? 

Par simplification, la Zakât al Maal se calcule sur les avoirs en notre possession depuis une année, sans égard quant aux mouvements financiers durant l(année (entrées et sorties). Un taux de 2,5% est appliqué (2,579% si on se base sur une année solaire).

Suite à l’Assemblée Générale du 30 juin 2019, les comptes annuels 2018 du SIF ont été approuvés après avoir été certifiés sans réserve par le cabinet Ernst & Young Audit (EY) en recevant le plus haut degré de certification. En 2018, le SIF, porté par la générosité de ses donateurs privés, a augmenté son volume d’activité et renforcé ses programmes à l’international.

• Nous nous sommes engagés dans 13 missions internationales et avons assuré notre présence dans 16 autres pays à travers des partenaires
• Ces actions ont été menées avec un effectif de 112 personnes en France et 711 à l’international, ainsi que 609 bénévoles
• Et le précieux appui de 70 700 donateurs privés

N’hésitez pas à consulter nos Comptes, Rapport Annuel et Essentiel à disposition sur notre site www.secours-islamique.org.

Merci pour votre soutien !

Le Don en confiance est un organisme de labellisation et de contrôle des associations et fondations faisant appel aux dons.  

Il a été créé en 1989 avec la volonté de préserver et développer une relation de confiance entre les ONG et leurs donateurs.

Il exerce la mission de contrôle de l’appel à la générosité du public basé sur des principes de transparence, de recherche d’efficacité, de probité et désintéressement, et de respect des donateurs, personnes physiques ou morales.

Le SIF est le premier acteur humanitaire musulman français à être labéllisé Don en confiance.

Depuis quand le SIF est-il labelisé ? 

Depuis 2011. Le SIF s’engage ainsi à respecter ses principes de transparence financière et de rigueur de gestion. Cette labellisation a été renouvelée en 2014 et 2017.

Ce label est une façon supplémentaire – en plus de la certification annuelle aux Commissaire aux Comptes et le contrôle des bailleurs des programmes subventionnés – de justifier auprès des donateurs que les comptes du SIF sont sains.

L’Aqiqa

Dans la tradition musulmane, il existe une belle manière de célébrer la naissance de votre enfant. Vous pouvez offrir un ou deux moutons à des personnes dans le besoin.

La Zakât al Maal

La Zakât al Maal, est le 3ème pilier de l’Islam. Obligatoire pour tous les Musulmans, c’est une aumône qui contribue à réduire les inégalités et favorise le partage et la solidarité, notamment envers les plus démunis.