© SIF

AIDE D’URGENCE AUX DÉPLACÉS INTERNES

Au nord-est du Nigéria, les populations civiles sont les victimes collatérales de conflits armés depuis plus de dix ans. L’État de Borno en est durement touché. Les violences ont provoqué le déplacement de 2,1 millions de personnes.

Cette année, durant Ramadan, les combats se sont intensifiés et sont arrivés aux portes de Maiduguri, la principale ville de la région.

Présent sur place depuis 2016, le SIF s’est rapidement mobilisé pour aider les familles impactées : 880 foyers vulnérables ont ainsi reçu des colis alimentaires. En février, suite à un incendie, nos équipes avaient déjà apporté une aide d’urgence à 250 personnes sans-abri du camp « Farm Center », en leur fournissant des kits d’abri et des ustensiles de cuisine. Six puits d’eau potable fonctionnant à l’énergie solaire ont également été forés. Dans les prochains mois, le SIF poursuivra la mise en oeuvre d’actions visant à faciliter l’accès à l’eau, et la réhabilitation d’infrastructures sanitaires, tout en menant des opérations de sensibilisation aux bonnes pratiques d’hygiène.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
À ne pas manquer

Articles sur la même thématique