ÉDITO

Fanta, jeune étudiante malienne de 22 ans, à l’université de Bamako, bénéficie du soutien du SIF depuis qu’elle a perdu son papa dans un accident de la circulation. Elle avait alors 5ans. Depuis cette période, un parrain l’a prise en charge via le programme de parrainage d’orphelin. L’aide, sous forme de bourse, qu’elle reçoit depuis ces nombreuses années, lui a permis de s’alimenter, se soigner, se vêtir et faire des études. Pour encourager l’accès à l’éducation de ses jeunes bénéficiaires, le SIF a, depuis quelques années, décidé de prolonger ce projet pour les jeunes orphelins étudiants jusqu’à la fin de leur cursus scolaire, et non plus jusqu’à leur majorité. 

Ce programme du SIF est financé exclusivement grâce à votre générosité. À l’instar de Fanta, des dizaines de milliers d’orphelins ont pu être soutenus et accompagnés, dans une vingtaine de pays, depuis presque trois décennies. Ce projet n’est rendu possible que par les dons de marraines et parrains. Lorsque j’ai rencontré 

la maman de Fanta, elle m’avait confié sa gratitude envers la personne soutenant sa fille :
« Depuis toutes ces années, nous sommes soutenues par une personne qui ne nous connait même pas ! Cela me touche énormément ! ». 

En parallèle de la bourse octroyée à l’orphelin, le SIF a mis en place des dispositifs complémentaires dans les volets de la protection, du social, de la formation professionnelle, de la santé… Ces actions, financées notamment par le parrainage participatif ou la caisse des orphelins, offrent un accompagnement plus complet aux enfants ainsi qu’à leurs familles. 

Merci de continuer à soutenir ce projet phare de notre organisation. Il est capital pour que nous puissions donner une chance aux enfants et jeunes orphelins les plus démunis.

Mahieddine-Khelladi-president-sif-lph

Mahieddine Khelladi
Directeur Exécutif

signatureMK-01

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
News

Ne manquez pas