ÉDITO

Le SIF met en œuvre, chaque année, depuis mars 1992 (1412 H), son programme annuel d’aide alimentaire du Ramadan. À l’international, nous avons débuté par des distributions de repas chauds et avons rapidement développé ce programme en les remplaçant par des colis alimentaires, nouvelle approche permettant aux familles d’avoir plus de choix et de préparer leurs propres repas. Toujours dans cette logique d’amélioration, nous avons fait évoluer le programme avec des distributions de coupons alimentaires, offrant davantage d’autonomie aux bénéficiaires, en leur permettant de composer eux-mêmes le contenu de leur colis auprès des commerçants. Dans certains pays, comme au Pakistan, le projet permet aussi d’accompagner les petits commerçants des bidonvilles par le biais d’un projet annualisé.

L’an dernier, la pandémie de la COVID-19 nous a obligés à repenser nos programmes. En France, la 11e édition des Tables du Ramadan a été remplacée par une distribution de plateaux repas auprès de familles en situation précaire, de migrants et demandeurs d’asile, etc. À l’international, le coupon alimentaire a été généralisé et, quand cela n’était pas possible, nous avons effectué des distributions alimentaires, parfois de porte-à-porte, mais avons aussi procédé à la fourniture de kits d’hygiène afin de lutter contre la propagation du coronavirus. Les populations locales ont également été sensibilisées aux gestes barrières.

Comme chaque année, à l’occasion de ce mois de partage et de solidarité, mais dans un contexte particulier, nous restons déterminés à poursuivre nos actions et savons que nous pouvons compter sur votre fidélité.

Merci de nous soutenir et Ramadan Moubarak !

Mahieddine-Khelladi-president-sif-lph

Mahieddine Khelladi
Directeur Exécutif

signatureMK-01

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
News

Ne manquez pas

Edito 30 ans

Vous vous apprêtez à lire le 100e numéro de votre journal qui s’intitulait Les Nouvelles du Secours Islamique.

Edito Parrainage

Parrainer un enfant orphelin, c’est lui donner une chance de réussite. Sunduss (16 ans) vit à Gaza, en Palestine, elle est lycéenne.